Projets

L'ile de France est depuis toujours mon monde, que ce soit Paris ou ça banlieue cette zone est mon monde, la ou je suis née et la ou je vie. J'ai donc eu envie de lui rendre un peu du bonheur et de la beauté que j'ai reçue. La beauté est partout, même au fin fond des banlieues perdue, il faut juste savoir regarder avec un oeil d'enfant ! Je rassemble donc ici toutes les photos qui représente pour moi la vie, en tous cas ma vie et ma vision de Paris, et de ça petite et grande banlieue.

En jouant sur le point de vue, la technique de prise de vue et le post-traitement, j'essaie de présenter la nature sous un angle surnaturel, ou non-naturel. J'aime ce sentiment onirique qu'on éprouve dans certaines circonstances en observant la nature, et je veux avec cette série représenter cette émotion, ce rêve et le partager.

Les lieux de cultes, peu importe la religion, sont pour moi une grande source d'inspiration, peu importe le lieu ou la religion, les hommes sont tous les mêmes et nous avons tous les mêmes peurs et aspirations. J'essaie avec cette série d'illustrer ce sentiment de paix et d'union, cette quête que nous avons tous vers le divin.

Pourquoi les portraits seraient réservés aux humains ? J'ai donc décider de réaliser des portraits d'animaux et de la même façon et avec la même approche que pour un être humain. Je pense que tous les êtres vivants ont le men droit au portrait. J'utilise donc les techniques de la photo de portrait classiques pour ces "autres" portraits, en couleur ou en noir et blanc comme pour un homme tout dépend du sujet et de l'objectif.

En changeant d'échelle, un autre monde se dévoile, une vie et un monde parallèle s'ouvrent à nous en observant ces êtres qui ne vivent pas dans notre ordre de grandeur. J'ai donc voulu sensibiliser les gens à cette vie qui nous entoure, qui vie près de nous dans nos jardins et dans nos villes, car quand on a conscience des choses on ne peut plus les ignorer. Ca vie et c'est beau, plein de poésie et c'est la dans nos plantes, et nos bacs de fleurs !

Je travaille actuellement sur ce projet qui a pour objectifs de présenter ma vision des cimetières, ces lieux ont toujours exercé une très forte fascination sur moi. Sans avoir une vision morbide ou triste, j'essaie de faire ressortir de ces lieux la beauté et la paie qui y règne, une certaine harmonie et un sentiment résiduel de renouveau. Le cimetière, destination finale, ou début de renouveau ?

Je ne sais pas pourquoi, mais j'aime les portes... C'est peut-être le fait d'avoir derrière un univers inconnu, et des potentiels d'exploration illimitée ? En fait je ne sais pas. Mais je trouve les portes magiques et attirantes, alors je les photographie peut-être pour me souvenir de mes rêveries en les voyant, ou juste pour leurs beautés je ne sais pas !