Photographie alternative

Pour tenter une définition de la photographie alternative, je dirais que c’est un mélange de technique ancienne et moderne, mixé avec une dose de reformulation afin d’éviter les produits toxique ou dangereux de certains procédés historiques et le tout accompagné par une dose de bricolage maison !

Le tout a pour objectif de favoriser la créativité et de créer des oeuvres unique et originale.

On peut donc afin d’éteindre notre objectif créatif, adapter des formules et procédés photographiques du 19e et 20e siècle, les mélanger entre eux, et ajouter une touche de numérique.

Le côté artisanal et unique des oeuvres plaît aux collectionneurs et aux amoureux de belles images. Le rendu est unique et ne peux être concurrencé par aucun autre procédé répétitif, et certains procédés ou virage rendent les images inaltérables dans le temps.

Voici une liste non exhaustive des procédés de bases que je pratique, les procédés étant parfois mixé entre eux il est difficile d’établir une liste complète :

 
- Collodion humide
- Collodion sec
- Platine/Palladium
- Kallitype
- VDB
- Papier salé
- Papier albumine
- Cyanotype
- Colorisation

Pour la prise de vue j’utilise plusieurs types d’appareils photo, numérique et argentique dans différents formats. Suivant les procédés et le rendu voulus, j’adapte le matériel de prises de vue. J’ai un large choix d’appareil photo dans différents formats, des chambres photographiques du 19e et 20e siècle. Mais aussi des chambres 8x10 moderne, et de quasiment toutes les époques et formats. Suivant les projets j’utilise aussi des moyens et petits formats de type et d’époque différents. Je peux aussi pour des projets spécifiques créer ou adapter du matériel sur mesure.

Quelques exemples de tirages alternatives même si je trouve que le scann le rend absolument pas justice aux rendues réelle des photos

ozio_gallery_nano