Voici les différentes étapes de la restauration d’un Rolleiflex MX K4A de 1952, j’ai fait un démontage total mécanique et obturateur afin de tout nettoyer, régler et graisser correctement. Je n’ai pas fait de photos de tous les détails car ce n’est pas facile d’arrêter en plein boulot pour faire des photos mais voici les grandes lignes. Nettoyage et graissage de l’obturateur avec de l’huile Moebius 8000 et de la graisse Moebius 8030. Nettoyage des optiques et recalibrage de la visée. Vérification des vitesses de l’obturateur. Nettoyage et graissage de la mécanique globale de l’appareil.

En plus de la restauration de l’appareil, j’ai également restauré la sacoche en cuir, elle était décousue et avait des coutures très fragiles. J’ai donc repris et refait une pièce manquante en cuir sur l’avant et refait la sangle. Après un bons nettoyage, teinture et graissage c’est reparti pour un tour.

En tout ça m’a pris deux jours, mais quelle beauté maintenant. Les photos sont organisées dans l’ordre de démontage/remontage.

J’ai fait un rouleau de test, vous trouverez les photos à la fin, c’est du brut de scan juste pour vérifier que tout est OK.

twitter google facebook linkedin vimeo youtube 500px Behance-NETWORK Pinterest feed