J'utilise habituellement le profil Technicolor CineStyle et le Canon Neutre pour mes tournages, et je fais l'étalonnage en post production. Ce flux de travail me va bien, car je préfère ce type de workflow à un rendu direct avec un profil trop stylé. Avec l'arrive des profils VisionColor et VisionTech de vision-color.com j'ai voulu faire un comparatif, car ils permettent également un étalonnage en postproduction, ce sont des profils « a étalonné en postprod» mais ils ont un rendu calorimétrique différent du CineStyle. J'ai voulu les tester, car sur le papier et a la vue des premiers teste il me paraissait intéressent et complémentaire du CineStyle de Technicolor et du Neutre Canon. Je voulais également comparer le bruit de ces différents « Picture Style » pour voir le rapport signal/bruit et le rendu avec différentes sensibilités allant de 160 ISO a 12800 ISO. Pour ce comparatif, j'ai sélectionné différents objets avec différentes textures, du plus claire au plus sombre avec des zones surexposées et des zones très sombres le tout éclairé avec un lightpanel sur la gauche pour avoir une lumière rasante et contrastée. Pour les tons chaire, j'ai utilisé ma main, et une mire color checker pour comparer les rendus et les tonalités des différents profils. J'ai également fait un comparatif sur un plan intérieur/extérieur a 160 ISO, pour voir le rendu et la latitude d'étalonnage en postproduction.
Je n'ai pas étalonné les vidéos, c'est donc le rendu brut AVANT étalonnage que vous voyer sur ce comparatif, je préfère un étalonnage spécifique par film, et je vous laisse donc libre de l'interprétation des rendues suivant vos habitudes et besoins d'étalonnage.
Comme vous pouvez le constater, les rendus sont différents, et le choix du profil dépendra de vos besoins. Mais on peut cependant constater que les VisionColor est plus proches du Canon Neutre que du Technicolor CineStyle tout en ayant un meilleur rendu des tons chaire, la plage d'étalonnage est large, mais un peux moins dans les basses lumières qui son un peut plus dense que sur le CineStyle. Le VisionTech quant à lui est presque identique au VisionColor, tout en ayant les basses lumières un peu moins denses.

Voici les réglages des différents profils sur un 5D Mark III :

Neutre
Netteté : 0
Contraste : -4
Saturation : -2
Teinte couleur : 0

VisionColor
Netteté : +1
Contraste : -4
Saturation : -2
Teinte couleur : -1

VisionTech
Netteté : +1
Contraste : -4
Saturation : -2
Teinte couleur : 0

Technicolor CineStyle
Netteté : 0
Contraste : -4
Saturation : -2
Teinte couleur : 0

J'utilise régulièrement la classe JavaScript Popcorn.js de la fondation Mozzila pour la réalisation de webdocumentaire en HTML5, cette classe permet de synchronisé les actions diverses avec la lecture de vidéo, c'est une librairie open source et j'ai déjà développé un certain nombre de plug-ins que j'utilise pour les webdocs. Popcorn.js est un produit ouvert et très souple que j'apprécie particulièrement pour les webdocumentaire. J'utilise également pour la création d'animations HTML5 et la création de différentes parties de webdoc Hype de Tumult, c'est un outil de création de contenu 100% HTML5, qui permet de créer de magnifiques animations et contenues pour des webdocs, des iBook et des sites internet. Le gros inconvénient de Hype c'est de ne pas avoir la possibilité de déclencher des actions de façon synchroniser avec la lecture de la vidéo, certaines astuces permettent de simuler cette fonctionnalité, mais sans jamais arriver au potentiel de Popcorn.js.

J'ai donc décidé de mixer ces deux outils pour avoir un produit complet de création de webdocu. Ce tuto vous présente les bases du fonctionnement, je n'ai utilisé dans ce tuto que les plug-ins de base de Popcorn.js, mais c'est déjà très puissant. J'ai également ajouter une lightbox, qui permet de visualiser les éléments de façon plus souple sans se soucier du codage, j'ai utilisé Nivo Lightbox, qui est également 100% HTML5, supporte le HiDPI pour les écrans type Retina et a l'avantage de détecter automatiquement le type de contenue, et qui facilite donc grandement l'intégration.
Après un certain nombre d'essais, j'ai trouvé une façon simple d'intégrer Popcorn.js a Hype 2.5, le codage est au final très simple, et permet de booster les possibilités de Hype dans le domaine des webdocumentaires.

Il est également possible une fois le webdoc finalisé, de créer une application Androide ou iOS pour iPhone et iPad complètement autonome !

Voici le code de base de l'intégration, vous pouvez également télécharger le zip contenant l'intégralité du projet au format Hype 2.5 : Projet Hype 2.5, Popcorn.js et Nivo Lightbox 

J'ai réalisé "3 Minutes dans mon jardin" pour tester les capacités du mode vidéo RAW 3X de Magic Lantern dans le cadre de tournage macro. La macro photo et en l'occurrence macro vidéo nécessite de très nombreuses prises de vue. Les insectes sont d'une telle finesse avec un nombre de détails importants et des textures incroyable, le rendue de tous ces éléments étant primordiale.

D'un point de vue technique, j'ai utilisé :

    • 5D Mark III avec Magic Lantern nightly build du 6 Aout 2013
    • Canon 85mm USM 1.8
    • Bagues allonge Canon EF25II et EF12II
    • Field monitor Lilliput 7" 663/O/P IPS Peaking Focus
    • Éclairage portatif 108 LED pour quelques plans
    • Trépied Manfrotto


J'ai tourné en 1920x818 ratio 2.35 221 plans, vu la très faible profondeur de champ en macro et le comportement des insectes il y a pas mal de raté. Concernat le poids des fichiers ça représente 200 go de rush en RAW donc au final 100 go de fichiers ProRes 4444 a derushé et a monté.

Concernant le workflow, j'ai "développé" les RAW avec DaVinci Resolve 9.1.5 en les convertissant simplement en ProRes 4444 sans corrections particulières, simplement en leurs affectant un profil BMC donc un rendue type LOG. Le montage et l'étalonnage a été réaliser sous Final Cut Pro X 10.0.9. Au montage je me suis rendu compte que certains plans été sous-exposer ou sur exposer, mais les capacités du RAW et du ProRes 4444 ne m'ont pas empêcher d'utiliser ceux que je désirais.

J'ai rencontré en mode 3X quelques bugs avec des frames bugée dans un certain nombre de plans, mais ce n'est qu'une frame de temps en temps. En tournant un peut plus large ce petit bug est très largement compensé pas la qualité de rendue et les avantages du mode 3X de Magic Lantern.

En conclusion ce mode 3X RAW vidéo est une vraie réussite et une avance majeures !

Bravo à l'équipe de Magic Lantern pour leur superbe travail !!!

J'ai testé les filtres neutres variables Vivitar NDX Series 1 HD Pro pour la photo et la vidéo. L'objectif de ce test est de valider la qualité et le rendu de ces filtres.
Le test a été fait avec un Canon 5D mark III et un Canon EF 35mm F2 IS, mais comme j'ai acheté ce filtre en 3 tailles (58mm, 67mm, 77mm) j'ai également testé sur mes autres objectifs et le rendue est similaire.

Comme vous pouvez le constater, le rendu est bon avec une très faible perte de piqué et un vignettage très raisonnable. Le rendu global est même supérieur a un filtre type Cokin P ND16, et dans tous les cas reste très proche du rendue sans filtre, en vidéo H264 la différence est à peine visible.

J'ai fait un comparatif de la qualité des différents codecs utilisable avec les vidéos RAW issues de Magic Lantern. J'ai voulu comparer la qualité des RAW et de la vidéo en H264 issues d'un 5D Mark III, mais surtout comparer les qualités des différents formats qu'il est possible d'obtenir à partir des RAW de Magic Lantern pour leurs montages sur un NLE ou l'étalonnage des ces séquences. Le comparatif porte surtout sur la dynamique et la qualité d'images, mais aussi sur la colorimétrie et les possibilités d'étalonnage. Je compare également à la fin la taille des fichiers générés pour avoir une vision complète des avantages et inconvénient des différents codecs dans l'oblique d'un tournage en vidéo RAW.

J'ai ainsi comparé le CinemaDNG, le ProRes 4444 issu de Resolve, le ProRes 4444 issu de raw2dng.app, le ProRes 422HQ et le H264 All-I.

Les cookies nous permettent de gérer les services proposés par notre site. En utilisant notre site, vous en acceptez, de fait, l'utilisation.
En savoir plus Ok