Un petit test d'un workflow 14 bits avec des vidéos issues d'un 5D Mark III sous Magic Lantern 2.3 avec le module vidéo RAW.

J'ai réalisé ce clip pour valider le fonctionnement de Magic Lantern et tout le flux de travail. J'ai profité d'une partie de pêche en famille pendant les vacances pour remplir deux cartes de 64 GO pour un total de 27 minutes de rush.

J'ai volontairement surexposé et sous-exposer certaines vidéos a la prise de vue de 2 IL pour voire les possibilités de poste traitement, les autres ont été correctement exposés (Histograme à droite).

J'ai utilisé une partie de ces rushs pour réaliser ce clip en mixant les sur expose, les sous exposés et les correctement exposés, mais j'ai converti et traité l'intégralité des rushs soit 166 vidéos pour valider le bon fonctionnement.

J'ai utiliser Resolve 9.1.5 pour la création des proxys et l'étalonnage et Final Cut Pro X 10.0.9 pour le montage.

Le workflow utilisé est celui-ci : http://vimeo.com/frondot/workflow-sans-perte-ml-raw-resolve-final-cut-pro-x

Un grand merci a l'équipe de Magic Lantern pour son magnifique travail !!! 

Présentation d'une méthode de travail pour monter et étalonner un film tourné en RAW avec Magic Lantern.

Worlflow avec raw2dng :

J'utilise les échanges XML et les outils suivants :

  • Raw2dng
  • Resolve 9
  • Final Cut Pro X

L'avantage c'est que l'étalonnage se fait uniquement avec DaVinci Resolve et les fichiers dng. On travaille donc toujours avec les RAW pour l'étalonnage, le montage se fait quant à lui avec Final Cut Pro X. On n'a donc aucune perte de qualité sur les images.

Le flux est le suivant :

RAW > raw2dng > Resolve > Generation proxy et projet XML pour FCPX > Transfert du film monter pour étalonnage vers Resolve > Étalonnage avec les fichiers RAW CinemaDNG > Transfert des clips étalonnés et du projet a FCPX pour finalisation (Titres, génériques, etc.)

Une variation du workflow avec RAWMagic :

J'utilise les échanges XML et les outils suivants :

  • RAWMagic
  • Resolve 9
  • Final Cut Pro X

L'avantage c'est que l'étalonnage se fait uniquement avec DaVinci Resolve et les fichiers dng. On travaille donc toujours avec les RAW pour l'étalonnage, le montage se fait quant à lui avec Final Cut Pro X. On n'a donc aucune perte de qualité sur les images.

Le flux est le suivant :

RAW > RAWMagic > Resolve > Generation proxy et projet XML pour FCPX > Transfert du film monter pour étalonnage vers Resolve > Étalonnage avec les fichiers RAW CinemaDNG > Transfert des clips étalonnés et du projet a FCPX pour finalisation (Titres, génériques, etc.)

Dans les deux workflows, il est impératif de ne travailler qu'avec la timeline !

Âpres la découverte par l'équipe de Magic Lantern de la possibilité de filmer en RAW dans le buffet du 5D Mark III il y a quelques semaines, belle performance, mais qui limité la durée a 2 secondes. Les développer on fait un bon en réussissant a gérer l'enregistrement en continu sur la carte compact flash.

L'enregistrement se fait en 24 images par seconde, en 4:2:2 avec une profondeur de 14 bits, ce qui permet d'attendre une plage dynamique de 12 stops !

Au niveau du choix de résolution, nous avons pour le moment :

En mode Full frame :

  • 1920 x 1280 (3:2) – Pour de l'anamorphic 1920 x 1080 (16:9)
  • 1280 x 720 (16:9)
  • 1280 x 1280 (1:1)

En crop modes 1:1 :

  • 3592 x 1320 – (Des pertes de d'images a cette résolution pour le moment)
  • 2880 x 1320
  • 2560 x 1080 1920 x 1080
  • 1280 x 720

La qualité d'images est stupéfiante, à priori même meilleure que sur une Black Magic Cinema !

Comme promis Canon vient de sortie un nouveau firmware pour les 5D Mark III, au menu la possibilité de capturer un flux vidéo non compressé sur un enregistreur externe en 4:2:2 8 bits via la sortie HDMI, ce qui permet par exemple de brancher un Atomos Ninja 2 ou un Black Magic Design HyperDeck Shuttle 2 qui offre une capture 4:2:2 jusque qu'en 10bits. Cette nouvelle option permet donc la capture en live ou le monitoring haute définition.
Autre nouveauté, la mise au point automatique jusqu'à f/8, le 5D Mark III disposant du même module autofocus que le 1D X, c'est donc maintenant aussi possible sur le 5D. C'est une bonne nouvelle pour les utilisateurs de doubleurs sur des optiques f/4 ce qui leur permet maintenant d'avoir l'autofocus actif sur le collimateur central avec une ouverture mini à f/8.

Details de la modification : La version 1.2.1 du micrologiciel comprend les ameliorations et corrections fonctionnelles suivantes.

  1. La sortie HDMI non compressee est maintenant activee.
  2. Permet au centre du point AF de faire la mise au point lorsque l'appareil photo est utilise avec la combinaison objectif/multiplicateur de focale Canon EF dont l'ouverture maximale combinee est de f/8.
  3. Ameliore la vitesse d'acquisition de mise au point de l'appareil photo lorsque vous utilisez un Canon Speedlite faisceau d'assistance AF.
  4. Corrige un phenomene lors duquel le moniteur LCD peut geler et afficher Err 70 ou Err 80 lorsqu'une photo est prise en mode Live view ou en mode de prise de vue de films.
  5. Corrige un phenomene qui peut se produire lorsque le reglage prioritaire de la prise de vue en continu est active pour les expositions multiples : une legere pause apres la prise de la sixieme image et avant la fin de la sequence.
  6. Corrige un phenomene lors duquel l'affichage du viseur affiche des informations incorrectes lors de la prise de vue AEB.
  7. La communication avec le transmetteur de fichier sans fil WFT-E7 a ete amelioree.
  8. Lorsque les images ont ete transmises avec succes avec le transmetteur de fichier sans fil WFT-E7 via le protocole FTP, un ( O ) s'affiche. Lorsque les images n'ont pas ete transferees avec succes avec le transmetteur de fichier sans fil WFT-E7 via le protocole FTP, un ( X ) s'affiche.
  9. Corrige un phenomene lors duquel l'appareil photo ne fonctionne pas correctement lorsqu'une carte Eye-Fi est utilisee.
  10. Corrige un phenomene lors duquel la valeur de la longueur focale repertoriee dans les informations Exif ne s'affiche pas correctement pour des images prises avec l'objectif EF 24-70 mm F4L IS USM.
  11. Corrige un phenomene lors duquel le micrologiciel de l'objectif ne peut pas etre mis a jour normalement.
  12. Corrige les erreurs dans le menu en langue arabe.
  13. Corrige un phenomene lors duquel l'appareil photo modifie la valeur du micro-ajustement de l'AF a -8.
  14. Corrige un phenomene lors duquel le guidage sur ecran ne peut etre completement affiche lors du reglage de la valeur limite maximale pour l'option ( Reglage de la plage de vitesse ISO pour Auto ISO ).

La Blackmagic Pocket Cinema Camera est une camera au format super 16mm doté d'un capteur micro 4/3 et disposant d'une plage de dynamique de 13 stops, le tout avec enregistrement en CinemaDNG RAW ou en ProRes 422 (HQ). L'enregistrement se fait directement sur carte SD. Les fichiers sont compatibles avec tous les logiciels de montage non linéaire récent comme FCP X, mais bien entendu aussi avec DaVinci Resolve.

Cette camera est la digne descendante de la Blackmagic Cinema Camera avec l'écran tactile en moins, mais dispose tout de même d'un écran de 3,5 pouces en Full HD. Elle filme en Full HD 1080p, a plusieurs fréquences : 23.98 fps, 24 fps, 25 fps, 29.97 fps et 30 fps.

La connectique est complète, l'appareil dispose d'une entrée micro, d'une sortie micro HDMI, d'un jack pour brancher des écouteurs et d'une prise pour les télécommandes de type LANC.