Lecture du livre : Le gout de la photo

Je suis tombé sur ce livre avec en couverture une magnifique photo de Man Ray et ce titre accrocheur "Le gout de la photo" !

Je le retourne et commence à lire le résumé :

La "photographie" désigne à la fois un procédé technique, une pratique et l'objet qui en résulte. Petite-fille de la camera obscura de léonard de Vinci et fille de la révolution industrielle, la photo a investi la pluspart des champs de l'activité humaine. Comme l'anticipait déjà Baudelaire, notre monde est devenu "un vaste magasin d'images". Il est à la merci de la panoplie toujours plus étendue de nos appareils photo : aujourd'hui les pixels ont remplacé le bitume de judée et autres sels d'argents. La photographie a toujours séduit et saciné, elle a sucité des débats et généré des oeuvres de fiction. Parton donc à la découverte de cet art, qui épouse et suspend simultanément le cours du temps, sur les traces d'écrivains, de philosophes, de poètes ou de photographes, tels Marcel Proust, Tina Modotti, Walter Benjamin, Richard Millet, Jacques-Henri Lartigue, Willy Ronis, Jack Kerouac, Raymond Despardon, Anne-Marie Garat, Patrick Modiano, Marguerite Duras, J. M. G. Le Clézio, Antonio Tabucchi, Denis Roche et biens d'autres...

Je ne sais pas pour vous, mais moi ça m'a donné envie d'en savoir plus, en feuilletant je tombe par "hasard" sur des noms de photographes que j'admire et commence à glaner par-ci par-la des phrases du type :

"Quand j'ai sauté en marche dans la photographie, elle était en bois. Aujourd'hui, la voici devenue quasiment électronique. Je reste le nez à la portière avec la même curiosité que le premier jour. Cette curiosité animale est le moteur. Celui qui en est dépourvu pourra toujours consulter des livres et des livres, bourrer sa mémoire, il ne promènera ensuite sur le monde que l'oeil d'un veau gonflé aux hormones. (Robert DOISNEAU)"
"L'errance a généré chez moi une nouvelle photo. On cherche toujours comment exister, comment regarder les autres, comment porter un regard sur les gens. Le fait de m'être imposé cette contrainte, ce plaisir et cette joie de l'errance, m'a obligé à faire une photo qui correspondait à la vision que j'en avais. Quand j'ai commencé à travailler sur ce thème, j'ai fait deux erreurs. Je suis parti dans le désert, ça n'a pas fonctionné. Je suis parti à New York, ça n'a pas fonctionné non plus... Il a fallu que je me dégage de mon passé qui était trop présent. Je n'osais pas. (Raymond DEPARDON)"

Direction la caisse, en plus pour 6,80 €, ca vaut pas le coup de s'en priver,en plus le livre est au format de poche très pratique dans les transports !

À priori, c'est toute une série de livres "Le goût de... " certains sur des villes, pays ou bien encore sur des sujets divers comme :

  • Le goût du voyage
  • Le goût de la marche
  • Le goût de l'amour...

Je pense que je vais en commander quelques un !

Références :

Titre : Le goût de la photo (Textes choisis et présentés par Chloé Devis)

Éditeur : Mercure de France

Numéros ISBN : 978-2-7152-2905-1

Prix : 6,80 €

Test du Canon G11 en complément d'un reflex

Je voulais toujours avoir un APN polyvalent en permanence sur moi, car j'aime faire des photos de rue ou de lieux et souvent le sujet ne se présente pas spécifiquement lors d'une sortie photo et je ne me balade pas tous les jours avec mon 1D Mk III !
La vie de tous les jours, les transports en commun ou des occasions diverses apportent leurs lots de sujet intéressant et très variés, j'aime ce genre de photo ou l'ambiance compte plus que les détails techniques.

Après une longue hésitation entre un Micro 4/3, un Canon S90 et un G11, j'ai finalement craqué pour le G11. Alors pourquoi ? Et au quotidien, après quelques mois d'utilisation, ça donne quoi ?

Je voulais un appareil avec les qualités suivantes :

  • Discrétion pour des prises de vue de rue
  • Bonne gestion des hautes sensibilités pour des prises de vue dans des conditions de lumières parfois difficiles
  • Volume suffisamment réduit pour être transportable dans ma poche tous les jours
  • Modes manuel et gestion des RAW
  • Un sabot porte flash pour faire le "strobist light"
  • Être le plus polyvalents possible

Pour choisir, mais c'est avant tout une analyse personnelle, j'ai fait les constatations suivantes :

Le micro 4/3 a une très bonne gestion des hautes sensibilités, les modes manuels et la gestion du RAW, etc... le point le plus négatif pour moi est la taille. Même si elle est relativement réduite, ça reste un APN qui est plus près du reflex que du compact d'un point de vue du volume, mais aussi de la discrétion.

Le S90 est parfait d'un point vue volume, une gestion des RAW et des hautes sensibilités identiques au G11 avec en plus une ouverture de f2 contre f2,8 pour le G11.

Les points "négatifs " par rapport au G11, sont dans le cadre de mes besoins :

  • L'absence de sabot porte flash
  • Le manque de commandes manuelles (gestion plus "compact" que les commandes du G11)
  • L'écran fixe (mais ça, je ne l'ai découvert qu'a l'usage)
  • L'absence de viseur optique

Concernant le Canon G11, j'ai eu l'occasion de prendre en main le G10 et malgré ça taille un peu plus grosse que je ne l'aurai voulue j'avais été très agréablement surpris par la prise en main, et les fonctionnalités ainsi que par la qualité des images. À la sortie du G11, j'avais trouvé fort judicieux la redescente à 10MP et j'avais mis cet appareil dans la liste de mes prochains achats éventuel !

Après réflexion, j'ai donc craqué pour ce "petit" G11 !
Après quelques mois d'utilisation quotidienne, je vous livre mon retour d'expérience. La prise en main est bonne même si c'est un peut petit pour mes grosses pattes, mais c'est surtout vraie pour les réglages comme le positionnement de la zone de mise au point, et le passage en mode macro qui s'enclenche de temps en temps, mais avec l'habitude ça arrive de moins en moins. La molette de correction d'exposition elle est très bien placé, et bien pratique, de plus la correction apportée est visualisée en temps réel avant la prise de vue sur l'écran. Les autres commandes, comme la sélection des ISO, le déclencheur et les autres réglages de base sont bien dimensionnés et correctement placés.

Un des points qui ne m'avaient pas particulièrement intéressé avant l'achat, mais qui est une source quotidienne de plaisir c'est l'écran orientable, ça parait tout con, mais pour moi qui est habitué au reflex et au 6x6 c'est une vraie découverte !
Pour la photo de rue où la discrétion est de mise, ou pour des cadrages "différents" c'est génial !!! Ça permet des prises de vue dans des situations ou des lieux où un reflex serait trop voyant ou inadapté, de plus je retrouve pour certaines prises de vue le point de vue "ventral" de mon moyen format.

Concernant l'objectif, il joue très bien son rôle d'objectif polyvalent la plage de focal est suffisante pour la plupart des sujets et le mode macro peut apporter un plus dans certains cas. Le stabilisateur joue également très bien son rôle, et apporte un plus au niveau de la polyvalence. J'ai réaliser quelques photos a 1 seconde sans trop de problèmes, mais en étant bien calé quand même, mais le stabilisateur est un vraie plus pour moi, même sur un grand angle.

La gestion des ISO est bonne sans atteindre des somment c'est tout a fait exploitable jusqu'a 800 ISO, à 1600 ISO un traitement logiciel en post traitement est souvent nécessaire. A 3200 ISO c'est surtout pour du dépannage, je reste la plupart du temps sous les 800 ISO voire en ISO Auto (qui ne dépasse pas les 800 ISO) pour les prises de vue "inattendues". Le mode ISO Auto n'est pas parfait et parfois règle des ISO trop élevés, mais ça permet de ne pas se poser de question à la sortie rapide de l'APN pour shooter rapidement un sujet.

Concernant la qualité d'image, sans atteindre les niveaux d'un reflex, c'est très propre et utilisable jusqu'en A3 sans problèmes. De toute façon ce type d'appareil n'atteindra probablement jamais le niveau de qualité d'un reflex, mais on peut faire la même réflexion quand on compare un reflex et un moyen format !

De toute façon, c'est l'usage qui compte, c'est très complémentaire de mon 1D Mk III et ce que je perds en qualité, je le gagne en polyvalence.

Voici quelques exemples de photo prise avec le G11, c'est un patchwork de photo de différent type et style, c'est plus pour montrer ce que j'ai fait avec le G11 plutôt qu'un test comparatif de qualité ou de mega pixel !
Certaines photos sont là juste pour montrer certaines qualités de l'APN, d'autre parce qu'elles me plaisent bien !

Test du trépied Manfrotto PRO 190 CX PRO 4 avec la rotule 496 RC2

J'avais un trépieds avec une tête 3 axes (Manfrotto 075 + Rotule 029 MK2) qui datait de l'époque ou je photographiais au moyen format, le poids et l'encombrement de la bête était bien en corrélation avec un moyen format, mais pour les ballades, c'est bien trop lourd et trop encombrant !

Depuis quelques mois, et ce grâce à un besoin ponctuel, une idée est apparue : il faut un trépied stable, petit et léger pour être très facilement transportable.

Le matériel maxi à supporter est un 1D MKIII avec un 70-200 2.8 L IS , mais avec une bonne stabilité et éventuellement une tête panoramique. Je n'avais à la base pas d'apriori ni sur la marque, ni sur les matériaux utilisés (carbon, aluminium, basalt...). Les contraintes principales étaient la stabilité et la taille, plus que les quelques grammes de différence. L'objectif était d'avoir un trépied le plus facilement transportable, que ce soit pour les ballades parisiennes, les promenades en forêts ou bien les voyages.

Transporter un trépied est souvent un "problème", ou tout du moins une gêne, de par l'encombrement de l'objet on hésite souvent à le prendre et on regrette parfois de ne pas l'avoir pris, mais les quelques fois où il nous manque, il n'y a pas d'autres solutions de remplacement et la photo n'est tout simplement pas possible !

J'ai fait le tour des review et tests sur le net, puis sur les sites des principaux fabricants ce qui a permis d'ajouter quelques éléments de choix supplémentaires :

  • Taille minimum
  • Nombre de sections
  • Carbon pour plus de rigidité
  • Tête type ball avec plateau amovible
  • Gitzo j'ai pas les moyens zut !!!

Après l'intégration de ces différents éléments, il restait suivant les critères de choix que j'avais deux modèles :

  • Benro C-198 EX + B-0 Ballhead II
  • Manfrotto 190 CX PRO 4 + 496 RC2

Le choix principal s'est longtemps porté sur le Benro, les retours sur les qualités du produit sont très bons en moyenne, et les prix inférieurs à Manfrotto, si au final j'ai choisi le Manfrotto c'est avant tout dû à l'incapacité de voir et de toucher en vrai le Benro, Manfrotto est beaucoup plus visible en magasin et je possède déjà plusieurs équipements de la marque dont je suis très content.

J'ai donc craqué il y a 4 mois pour le 190CX PRO 4 avec la rotule 496RC2 acheter chez Cirque Photo a Paris, et je dois dire que je suis ravi de ce choix, je joins quelques photos du couple trépieds + rotule dans différentes positions pour vous faire une idée des possibilités.

Test de la commande à distance "DSLR Camera Remote Ed. Pro" sur iPhone

J'avais vu sur l'appstore cette application, et après un tour sur le site internet de onOne Software, les fonctionnalités paraissaient très intéressantes (voire trop !). En effet, avoir une commande à distance pour mon Canon 1D MkIII, avec gestion des réglages et visualisation en temps reel du LiveView le tout pour 15€, me paraissait un peut trop beau !

Pour des autoportraits, des portraits de famille ou des séances plus décontracter (plus a cote et autour du modèle que derrière l'appareil photo) une visser en live, avec un contrôle des réglages est pour moi la solution.

Pour le moment, j'utilisais un moniteur branché sur la sortie vidéo de mon Canon et mes pocketWizard pour le déclenchement. Cette solution fonctionne, mais n'est pas très pratique à mettre en place. Ça nécessite une mise en place importante, la présence d'électricité et ne restitue pas la photo prise.

Le chalenge était de pouvoir me fournir une solution permettant de gérer à distance des séances de prise de vue (Reglage, Declenchement, Visualisation), facilement installable et autonome.

J'ai donc réinstallé un portable pour partir d'une version propre de Windows, et installer le logiciel serveur de DSLR Camera Remote pour Windows. L'installation du logiciel serveur c'est fait sans problèmes, quelques clics plus tard le logiciel est installer. J'installe ensuite Lightroom 2.5 et la dernière version des logiciels Canon (DPP, EOS Utilities, Canon RAW Codec). Mon iPhone et le portable sont déjà connecter a mon réseau Wifi, la communication entre l'application l'iPhone et la partie serveur se faisant en Wifi.

Le logiciel serveur n'a presque pas d'options, juste l'affichage des logs et la création d'une copie des fichiers dans un répertoire d'import automatique pour Lightroom.

Un petit tour sur l'appstore pour acheter DSLR Camera Remote (env. 15€) et me voilà prêt pour tester cette solution.

Le branchement de l'APN se fait via l'USB, je branche donc un câble entre le portable et mon 1D MkIII et lance le logiciel serveur. Sur l'iPhone, je lance DSLRemote, une fenêtre propose le choix du serveur, le contrôle de plusieurs appareils photo doit donc être possible !

L'interface est sobre, mais soigner on trouve facilement les éléments :

  • Ouverture
  • Vitesse
  • ISO
  • Balance des blancs
  • Format d'enregistrement
  • Correction d'exposition
  • Déclenchement

Un tour dans les préférences de DSLRemote pour activer la prévisualisation (Live View) et c'est partie pour un test en Live View...

Quant à l'affichage Live View, même si ce n'est pas du 24images/s c'est suffisant, voire largement suffisant pour un cadrage précis. Je n'ai pas fait de mesure, mais on a environ 1/2 seconde de décalage entre l'appareil photo et l'affichage sur l'iPhone et un rafraichissement qui doit être a environ 2 images / seconde. Ça peut paraitre peu, mais à l'usage c'est suffisant.

L'image affichée est celle du Live View de l'APN, et les deux peuvent fonctionner en parallèle (Live View de l'APN et LiveView iPhone). À noter également, que quant le zoom en Live View est activé (5x et 10x sur le 1DMkIII), l'image afficher sur DSLRemote est également zoomer (En 10x, l'image est la même qu'en 5x ?).

Le déclenchement est rapide, la photo est alors sauvegardée sur le portable, et la photo prise est affiché quelques secondes sur DSLRemote (mais déformer !!!) et vu que j'ai activé une copie pour l'auto import Lightroom, il charge alors directement la photo qui est affichée sur le portable pour une visualisation en grand...

t;p>La navigation dans les images via l'application DSLRemote sur l'iPhone fonctionne bien, un double clique permet de zoomer a 100% dans l'image. À noter que l'interface de contrôle et de visualisation des photos prise fonctionne aussi bien en portrait qu'en paysage !!!

Pour conclure, je trouve cette application vraiment très très pratique, et je ne regrette pas les 15€. En fait, à l'usage je trouve que c'est hallucinant, ça ouvre d'autres perspectives!!!!

Voici quelques photos de l'application et du test.

Appareils photo compatible

Canon

DSLR Camera Remote supporte les appareils reflex numériques Canon EOS suivant. Noter que les fonctions disponibles varient suivant l'appareil photo. Ce sont des limitations matériel ou du kit de développement constructeur.

APN CanonConnectionLiveViewBulbBurst Mode
EOS 1D Mark II Firewire No No No
EOS 1Ds Mark II Firewire No No No
EOS 1D Mark IIn Firewire No No No
EOS Rebel XT/350D/Kiss Digital N USB - PC Connection No No No
EOS 20D USB - PC Connection No No No
EOS 5D USB - PC Connection No No No
EOS Rebel XTi/400D/Kiss Digital X USB - Automatic No No No
EOS Rebel XSi/450D/Kiss X2 USB - Automatic Yes Yes No
EOS Rebel XS/1000D/Kiss F USB - Automatic Yes Yes No
EOS Rebel T1i/500D/Kiss X3 USB - Automatic Yes with AF Yes Yes
EOS 30D USB - Print/PC No No No
EOS 40D USB - Automatic Yes Yes No
EOS 50D USB - Automatic Yes with AF Yes Yes
EOS 5D Mark II USB - Automatic Yes with AF Yes Yes
EOS 1D Mark III USB - Automatic Yes Yes No
EOS 1Ds Mark III USB - Automatic Yes Yes No

Nikon

DSLR Camera Remote supporte les appareils reflex numériques Nikon suivant. Noter que les fonctions disponibles varient suivant l'appareil photo. Ce sont des limitations matériel ou du kit de développement constructeur.

APN NikonConnectionLiveViewBulbBurst Mode
D40 USB - PTP No No Yes
D40x USB - PTP No No Yes
D60 USB - Automatic No No Yes
D80 USB - PTP No No Yes
D90 USB - Automatic Yes with AF No Yes
D5000 USB - Automatic Yes with AF No Yes
D200 USB - PTP No No Yes
D300 USB - MTP/PTP Yes with AF No Yes
D300s USB - Automatic Yes with AF No Yes
D700 USB - Automatic Yes with AF No Yes
D3 USB - MTP/PTP Yes with AF No Yes
D3x USB - MTP/PTP Yes with AF No Yes

Note : Les appareils Nikon ne supportent pas le mode Bulb à distance. Il doit être déclenché par l'intermédiaire de la caméra.

Astuce : Le mode rafale sur les appareils photo Nikon prend une série d'images rapidement. Vous définissez le nombre d'images, jusqu'à la taille du tampon de l'appareil photo.

twitter google facebook linkedin vimeo youtube 500px Behance-NETWORK Pinterest feed